Nouvelles
Grand retour de

Grand retour de "Moi à l'œuvre"

Le programme d'éducation artistique pour le jeune public

L’automne 2017 marque le grand retour du programme d’éducation artistique « Moi à l’œuvre – Expérience vivante en création », initié et orchestré par le Centre d’art de Kamouraska. Ce programme, qui en est désormais à sa cinquième édition et qui s’adresse aux enfants de 2 à 7 ans, compte une série de quatre ateliers mobiles et une exposition en art actuel pour le jeune public. L’équipe de « Moi à l’œuvre », composée de trois artistes visuelles professionnelles, d’un musicien, d’une chorégraphe et d’une animatrice, a débuté en octobre sa tournée d’ateliers dans les écoles et garderies du territoire kamouraskois; elle la terminera en février. Au printemps prochain, l’ensemble des jeunes participants – ils sont 400! – et leur famille seront invités à voir le résultat de leurs manipulations créatives dans une exposition à grand déploiement au Centre d’art de Kamouraska.

 

Le déroulement des ateliers

Les trois premiers ateliers sont construits de manière similaire. Ils débutent par un spectacle alliant la danse, la musique et le théâtre. La chorégraphe et danseuse, ainsi que le musicien et chef d’orchestre font voyager les enfants à travers de petites histoires grâce aux arts de la scène, plongeant ainsi les enfants dans un monde imaginaire et coloré. Par la suite, les enfants participent, avec une des trois artistes visuelles, à la création d’œuvres qui feront l’objet d’une exposition au printemps prochain. La collaboration, l’expression, le travail d’équipe et la différence sont mis de l’avant durant tout le processus, par le biais de toutes ces rencontres entre enfants et artistes. Le dernier atelier consiste en un retour sur les ateliers précédents et à préparer les enfants à leur venue au Centre d’art de Kamouraska pour l’exposition jeune public.

 

Les objectifs du programme « Moi à l’œuvre »

Les ateliers du programme « Moi à l’œuvre » visent à offrir aux enfants, grâce à différentes disciplines artistiques, des outils novateurs pour enrichir leur expérience vivante et interagir avec l’autre. Les principaux objectifs de ce programme d’éducation artistique sont de stimuler la curiosité et l’ouverture aux nouveaux apprentissages, d’accompagner l’enfant dans l’expression de ses émotions et de favoriser un climat de respect et d’écoute des pairs. Lors de la visite interactive de l’exposition qui découle des ateliers, les enfants vivent parfois leur tout premier contact avec une exposition professionnelle et reconnaissent le rôle qu’ils ont joué dans ce travail. L’équipe vise à valoriser l’exercice créatif auquel les enfants ont collaboré, en tant que groupe mais aussi en tant qu’individus.

 

Les artistes de la cinquième édition

Fidèle à son habitude de se renouveler constamment, le Centre d’art de Kamouraska s’assure que toutes les éditions du programme « Moi à l’œuvre » sont complètement différentes les unes des autres. Les spectacles en ouverture des ateliers, les disciplines travaillées et les méthodes employées changent d’un atelier à l’autre, d’une année à l’autre. Les membres de l’équipe aussi se renouvèlent. Ce sont cette année cinq artistes professionnels qui font partie de cette équipe : Marie Pierre Daigle, de Kamouraska, artiste en textile et verre et travailleuse culturelle; Josée Bourgoin, de St-André-de-Kamouraska, tourneuse et sculpteure sur bois; Fernande Forest, de Rimouski, photographe; Ariane Fortin, de Kamouraska, chorégraphe, danseuse et propriétaire du studio de danse Somance; ainsi que Mathieu Rivest, musicien, chef d’orchestre et directeur du Camp musical de St-Alexandre.

 

Et pour finir…

Le Centre d’art de Kamouraska croit fermement qu’il est primordial de mettre en contact les enfants avec des artistes de leur territoire et d’enseigner l’expression de leurs émotions par le biais des arts, et ce dès le plus jeune âge. Il s’agit de la cinquième édition du programme et, chaque année, un nombre de plus en plus élevé d’enfants sont rencontrés, signe que le programme connaît un vif succès. 25 groupes, répartis un peu partout au Kamouraska et totalisant 400 enfants, reçoivent le programme « Moi à l’œuvre » : St-Denis, St-Philippe, Mont-Carmel, Kamouraska, St-Pascal, St-Joseph, St-Pacôme, Ste-Hélène, La Pocatière et St-Alexandre. Vous voulez encourager cette initiative et participer à sa pérennité? Une campagne de sociofinancement sera lancée en février!

 

Les partenaires

La création de cette 5e édition de « Moi à l’œuvre » est rendue possible grâce à l’appui financier important du Conseil des arts et des lettres du Québec. L’équipe tient à remercier chaleureusement les Caisses Desjardins du Kamouraska et la Compagnie Normand, partenaire majeur depuis le tout début du projet. Ce projet a reçu du soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de Kamouraska dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de la MRC de Kamouraska. D’autres partenaires, dont le soutien et la collaboration sont essentiels, méritent également de sincères remerciements : Kamco Construction, les Industries Desjardins, Promutuel Assurance, le Centre de santé et auberge La Grand Voile, Familiprix Extra Raphaëlle Paradis et Marcelle Pelletier, le Camp musical de St-Alexandre, ainsi que la TVCK, toujours complice des bons coups du Centre d’art de Kamouraska.

 

Facebook Twitter