VENTE
D'ŒUVRES
<br />
<b>Notice</b>:  Trying to get property of non-object in <b>/home/centredartkamour/public_html/includes/haut.php</b> on line <b>126</b><br />
Nouvelles
Expos

Nos recommencements

10e Rencontre photo du Kamouraska

à découvrir à l'été 2021 •             

C’est en juin 2021 que nous lancerons la 10e édition de la Rencontre photographique du Kamouraska – aussi appelée RPK pour les intimes. Pour cette édition anniversaire, nous avons minutieusement agencé, de pair avec la commissaire, les artistes, les collaborateurs et les partenaires, une programmation prometteuse.

Découvrez-la en primeur ici-bas (et n'oubliez pas de mettre à vos agendas une virée à Kamouraska l'an prochain pour vivre cet événement unique!).


 

La commissaire Ève Cadieux

Nous le disons d’emblée : c’est Ève Cadieux que nous voulions comme commissaire de la 10e édition de notre Rencontre photo. Nous avons usé de nos meilleurs arguments – et de nos plus beaux sourires! – pour la convaincre de concevoir la programmation des expositions de cette édition anniversaire. Puisqu’elle avait précédemment donné une classe de maître et présenté une exposition dans le cadre de deux éditions passées de la RPK, nous avions pu constater la justesse de ses réflexions sur la photographie contemporaine, sa sensibilité et sa compréhension des enjeux de la diffusion de l’art actuel dans une petite communauté et la pertinence de ses choix artistiques – sans oublier son incomparable gentillesse. Et puis, dans un souci de parité, nous avions bien envie que cette édition soit orchestrée par une femme. Elle a rapidement saisi la direction artistique que nous souhaitions donner à cette édition anniversaire et a concocté une programmation prometteuse en salles et en extérieur à Kamouraska.

Née à Montréal, Ève Cadieux vit et travaille à Québec. Diplômée de l’Université de Montréal, elle est titulaire d’un baccalauréat en histoire de l’art et en arts plastiques suivi d’une maîtrise en histoire de l’art. L’artiste expose ses œuvres au Québec, au Canada et à l’étranger. De 2002 à 2011, elle a été coordonnatrice, puis directrice artistique et générale du centre d’artistes VU à Québec. Elle est professeure d’histoire de l’art, d’arts visuels et de photographie au Cégep Limoilou. Elle est la commissaire, avec Vincent Roy, du projet itinérant HUMANORIUM : l'étrange fête foraine.


 

Nos recommencements; le thème

Kamouraska est réputé pour ses paysages maritimes saisissants. Le fleuve, ses îles, ses berges, son miroitement, son immensité; à deux pas de nous. Le Saint-Laurent nous habite, marque tout à la fois le territoire où évolue le Centre d’art que nos programmations artistiques. Pour notre équipe et notre conseil d’administration, il était évident que le fleuve devait être mis en lumière dans l’édition anniversaire de la Rencontre photographique du Kamouraska. La commissaire Ève Cadieux a relevé le défi avec brio et signe une direction artistique audacieuse.

Quelques extraits de son texte de présentation :

La 10e édition de la Rencontre photographique du Kamouraska explore la thématique du recommencement en tant que mode d’appréhension de l’histoire et du monde qui perpétuellement se renouvellent, sous le fort potentiel de l’imaginaire humain. Le fleuve en devient l’assise changeante. […]

À l’instar de nos petites et grandes histoires, le fleuve exprime l’existence, il enchante et il bouleverse. Il est à la fois réalité et fiction, porteur de fabulations nécessaires. Le fleuve est chargé de possibles, comme l’art photographique aujourd’hui. […]

Seront réunis des artistes qui, à travers leurs œuvres photographiques, évoquent la mouvance de l’eau, l’illusion de la stabilité, la mythologie revisitée ou le réenchantement narratif. Les œuvres présentées seront lumineuses, travaillées par des créateurs qui imaginent l’avenir de façon positive, et qui, notamment, repensent l’art en regard d’environnements meilleurs. […]


 

Les artistes en salles 

Ivan Binet 1 de 6

Une série inédite d’Ivan Binet sera présentée, portant sur les baies du fleuve Saint-Laurent. L’artiste mettra en scène des paysages où l’eau, dans tous ces états, domine l’image; il travaillera des points de vue entraînant une perte de référence spatiale déstabilisante.

Originaire de la région de Québec, Ivan Binet a développé une pratique explorant le paysage. On retrouve ses œuvres dans les collections de plusieurs institutions muséales. Il a également réalisé des projets d’intégration des arts à l’architecture en de nombreux lieux publics.

/ Site web de l'artiste: www.ivanbinetartiste.com

Joan Fontcuberta 2 de 6

Joan Fontcuberta présentera une intrigue artistique dans laquelle il reconstruit l’épopée des baleiniers du XVIe siècle, près de l’Île des Basques, dans l’estuaire du Saint-Laurent. Dans cette série, il poursuit son travail de réflexion sur la plausibilité du discours documentaire.

Diplômé en sciences de l'information, Joan Fontcuberta a été professeur à l'Université Pompeu Fabra de Barcelone et à l'Université Harvard de Cambridge. Issu du mouvement de la photographie plasticienne, il est créateur, théoricien, critique, historien et commissaire - domaines dans lesquels il a publié de nombreux ouvrages. Il vit à Barcelone.

Yan Giguère 3 de 6

Deux séries seront présentées, chacune d’elles construites à partir de nombreuses photographies prises à des moments et dans des lieux différents. Yan Giguère les assemble, crée des relations formelles et narratives entre ces univers; en émergent des histoires dans lesquelles le temps n’est plus linéaire.

Yan Giguère vit et travaille à Montréal. Il compte de nombreuses expositions individuelles à son actif et ses œuvres font partie de plusieurs collections publiques et privées. Son travail est caractérisé par la mise en espace foisonnante de photographies de divers formats. Il est représenté par la Galerie La Castiglione, à Montréal.

/ Site web de l’artiste : www.yangiguere.com

Baptiste Grison 4 de 6

De sa fenêtre au Bic et à travers l’oculaire d’une lunette d’approche, Baptiste Grison a photographié des centaines de navire attendant le signal qu’une place au quai de leur port de destination se libère. Les images et l’œuvre vidéo ainsi obtenues, et qui seront présentées dans le cadre de la RPK, prennent l’aspect d’astres; ces grands bateaux deviennent surréels.

Baptiste Grison vit et travaille au Bas-Saint-Laurent. Il a étudié l’histoire de l’art au premier cycle universitaire en Haute Bretagne et les arts visuels à la maîtrise à l’Université Laval. Il est l'auteur de plusieurs expositions solos et collectives, ainsi que d'œuvres réalisées dans le cadre de la Politique d'intégration des arts à l'architecture.

/ Site web de l’artiste : www.baptistegrison.com

Émilie Rondeau 5 de 6

Émilie Rondeau concevra une représentation photographique et matérielle du fleuve Saint-Laurent et des paysages bas-laurentiens. Prenant la forme d’un assemblage au format panoramique, les différents matériaux employés composeront une œuvre changeante selon son environnement, la lumière et le point de vue du regardeur.

Émilie Rondeau vit et travaille à Rivière-Ouelle, au Bas-Saint-Laurent. Elle détient un baccalauréat de l’Université Concordia et une maîtrise en arts visuels du Nova Scotia College of Art and Design. Elle a reçu, en 2016, le Prix de la créatrice de l’année au Bas-Saint-Laurent. L’artiste a présenté des expositions solos et collectives au Québec, en Ontario et au Manitoba.

/ Site web de l’artiste : www.emilierondeau.com

Bertrand R. Pitt 6 de 6

La série présentée par Bertrand R. Pitt offrira de saisissants paysages, relectures du dialogue entre l’eau et le ciel. Des formes d’ondes acoustiques ont été intégrées aux photographies, évoquant les contours d’une île, d’une rivière. Ces ondes proviennent de l’enregistrement d’un discours ou d’extrait musical marquant, pour l’artiste ou la collectivité.

Bertrand R. Pitt vit et travaille à Montréal. L’interprétation du paysage comme vecteur d’expérience est au cœur de sa pratique en photo, en vidéo et en art interactif. Ses œuvres ont été présentées dans plus d’une vingtaine d’expositions individuelles en centres d’art et galeries, ainsi que dans diverses expositions collectives, projections et résidences au Québec, au Canada, au Brésil, en France et en Suisse.

/ Site web de l’artiste : www.bertrandrpitt.net


 

L'artiste en extérieur

Caroline Hayeur

Accueillie en résidence de création en 2020 à Kamouraska, Caroline Hayeur présentera, dans des installations visuelles infiltrant les espaces publics de la communauté locale, une nouvelle enquête photographique. L’artiste produira un post-documentaire sur les comportements humains reliés au sommeil, avec une attention donnée au mouvement des corps, aux sons et aux habitudes sociales dans le lit.

Caroline Hayeur explore les questions du corps social: convivialité, partage et différences. Son travail s'inscrit dans une esthétique du lien. Plusieurs de ses projets prennent pour origine des résidences d'artistes au Québec et à l’international. L’artiste enseigne le photojournalisme à l'École des médias de la Faculté de communication de l’Université du Québec à Montréal.

/ Site web de l’artiste : www.art.carolinehayeur.com


 
• En supplément •

 

Le colloque

Le colloque de notre 10e RPK réunira des chercheurs, des artistes et des auteurs, afin de diversifier et de nourrir les discours et pratiques axés sur le fleuve Saint-Laurent. Il permettra de créer des ponts entre différents secteurs et disciplines, pour susciter les réflexions et envisager collectivement l’avenir de notre fleuve.

Animé par le cinéaste, producteur et auteur Hugo Latulippe, le colloque réunira :

Alice-Anne Simard, directrice générale de Nature Québec;
Mélanie Lemire, professeure et chercheure à l’Université Laval;
Ève De Garie-Lamanque, historienne de l’art et conservatrice de l’art contemporain au Musée régional de Rimouski;
Ève Cadieux, commissaire de notre 10e Rencontre photo;
Marjorie Audet, actrice-comédienne.

 


 

La médiation culturelle

Nous avons invité le cinéaste Nicolas Paquet à réaliser une œuvre vidéographique de médiation culturelle. Nicolas agencera une série de brèves plongées dans l’univers de chacun des artistes afin que le spectateur ait un accès privilégié aux inspirations de ceux-ci, avant de découvrir les exposition en salles ou les installations visuelles dans les espaces publics extérieurs. Toujours, le fleuve en vues, sous toutes ces formes, communes ou inattendues.

 


 

Les expositions-satellites

Bien que la 10e édition de la Rencontre photo s’enracinera principalement au cœur de Kamouraska, nous avons rêvé pour elle une ampleur nouvelle. Quatre expositions satellites se déploieront au Bas-Saint-Laurent, grâce à des collaborations inédites.

Les expositions de Nadine Boulianne et de Joan Sullivan seront présentées aux Jardins de Métis. Sises dans le jardin des lupins, elles seront mises en valeur par des structures d’exposition extérieure conçues spécifiquement pour l’occasion, par l’Atelier Pierre Thibault.

Les expositions de Caroline Bolieu et de Geneviève Thibault s’infiltreront à l’intérieur du Musée du Bas-Saint-Laurent. Au cœur du hall, elles accueilleront le visiteur de façon singulière.

(Et surprise! Ces quatre expositions pourront être découvertes au cours de l'été 2020, dans une mise en espace adaptée à nos salles. À voir en primeur au cours de votre déambulation à Kamouraska. Tous les détails → par ici.)

 

 

Les partenaires & collaborateurs

Parce qu’un 10e anniversaire, ça se fête en grand, ils sont nombreux les partenaires financiers de la Rencontre photo 2021 que nous tenons à remercier sincèrement pour leur appui :

• le Conseil des arts et des lettres du Québec, primordial, deux fois plutôt qu’une;
• le Conseil des arts du Canada, notre allié pour la toute première fois;
• la municipalité de Kamouraska, au soutien indéfectible et précieux;
• l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité du Bas-Saint-Laurent, un programme régional essentiel à l’essor de la créativité;
Hydro-Québec, pour l’octroi d’une première commandite et l’obtention de précieux conseils;
Économie sociale Bas-Saint-Laurent, propulseur du déconfinement graduel de la Rencontre photo.

 


RETOUR À LA LISTE
Facebook Twitter Instagram